Qu’est-ce que la dépense calorique journalière ?

La dépense calorique journalière est l’énergie indispensable au corps pour assurer une journée complète d’activité dans des conditions optimales. Elle est estimée sur 24 heures et est mesurée en « calories ». Cette dépense calorique correspond à tout ce que nous faisons pendant la journée de 24 heures. Cela renvoie aux déplacements, au travail, aux activités sportives et même au sommeil. Certes, nous brulons des calories lorsque nous dormons.

En la calculant, on peut estimer le nombre de calories qu’un individu donné doit ingérer pour mener ses activités à bien sans perdre ou prendre du poids. La dépense calorique journalière intéresse plutôt les personnes souffrant de surpoids et d’obésité. En effet, ces dernières doivent souvent réduire le nombre de calories consommées pour affiner leur silhouette.

Lire également : Les bonnes astuces pour perdre rapidement des kilos

Les facteurs d’influence de la dépense calorique journalière

Le calcul de la dépense calorique journalière tient compte de divers facteurs susceptibles de l’influencer. Ce sont :

  • Le métabolisme de base qui définit les dépenses énergétiques incompressibles du corps humain ;
  • Les activités physiques permettent de déterminer la dépense énergétique qu’un individu génère grâce à ses activités physiques ;
  • La thermorégulation qui dit que pour fonctionner correctement, le corps humain a besoin d’une température avoisinant les 37 °C ;
  • L’action dynamique et spécifique des aliments qui évoque la capacité de ces derniers à accroître le métabolisme pendant l’ingestion et la digestion alimentaire.
  • L’état physiologique.

Pour calculer aisément la dépense calorique quotidienne et l’ajuster en fonction de ses objectifs, les intéressés peuvent se rendre sur le site fitness-calculator.net afin d’utiliser son simulateur.

Lire également : Le chirurgien-dentiste : Quand le consulter ?

Mode de calcul de la dépense calorique journalière

Pour calculer la dépense énergétique journalière, il faut commencer par estimer le métabolisme de base. Pour ce faire, on utilise la formule de Harris-Benedict qui est fonction du sexe, du poids, de la taille et de l’âge.

Chez les femmes, la formule est la suivante : 655 + (9,6 x poids (Kg)) + (1,8 x taille (cm)) – (4,7 x âge).

Chez les hommes, le métabolisme est calculé comme suit : 66 + (13,7 x poids (Kg)) + (5 x taille (cm)) – (6,5 x âge).

On multiplie le résultat obtenu par un coefficient qui correspond au NAP ou niveau d’activité physique et aux dépenses résultant d’une activité sportive. Le coefficient est lié au mode de vie. Ainsi, on sait par exemple que le travail extérieur demande plus d’effort que le travail intérieur consistant à rester devant son ordinateur.

Le coefficient change en fonction du degré d’activité. Il est de 1,2 pour les personnes sédentaires qui font moins de trente minutes d’activité quotidienne (marche).

Le coefficient est de 1,4 pour les personnes qui font une heure d’activité tous les jours. Il est de 1,6 pour les personnes très actives qui font deux heures d’activité intense par jour (natation…). Il est de 1,8 pour les individus extrêmement actifs qui ont un métier physique et qui font du sport en même temps.

Comment ajuster son alimentation en fonction de ses objectifs ?

Les personnes qui veulent perdre du poids doivent brûler plus de calories qu’elles n’en ingèrent. Maigrir de 500 g par semaine est un bon objectif, car cela revient à dépenser 3 500 calories de plus que ce que l’on a ingéré. Il faut alors créer une balance énergétique déficitaire de 500 calories tous les jours. Pour y parvenir, on associe l’activité physique à un régime alimentaire équilibré.

Par contre, pour gagner un kilogramme de masse musculaire, les chercheurs pensent qu’il faut consommer 480 calories de plus par jour. Cela stabilise le poids en plus de limiter la prise de graisses. 

vous pourriez aussi aimer