M.K.D.E : tout ce que vous devez savoir sur cette abréviation !

Que veut dire le sigle M.K.D.E que l’on peut lire sur certaines ordonnances ? Comme vous, des millions de Français se posent la même question. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette abréviation possède un sens assez simple. On vous dit tout dans ce billet !

Mention MKDE : signification du sigle

La mention MKDE est un ensemble d’initiales. Le M est Masseur, le K pour Kinésithérapeute, le D pour Diplômé et le E pour État. Ainsi, toute mention de MKDE fait référence à ce que l’on appelle un Masseur Kinésithérapeute Diplômé d’État.

A lire également : Prendre un pré-workout : effets et recommandations d’utilisation

En langage courant, un MKDE peut être appelé « kiné », « kinésithérapeute » ou plus rarement « masseur-kinésithérapeute ». Ayant obligatoirement reçu un diplôme à la fin de leur formation en école de kinés, tous les kinésithérapeutes sont des MKDE.

Les services proposés par la kinésithérapie MKDE

Les professionnels exerçant en kinésithérapie MKDE se servent de leurs équipements et de leur savoir-faire manuel pour offrir à leurs patients différents soins.

Lire également : Santé et bien-être : Quelles sont les prestations fournies par un kinésithérapeute ? 

Leur principal champ d’intervention est la rééducation. Ce sont des spécialistes de la réadaptation. Grâce à leurs services variés, ils assurent la préservation de la fonctionnalité des membres.

Le recours à un kinésithérapeute MKDE se fait généralement suite à la recommandation d’un professionnel général. Traditionnellement, la prise en charge débute par la réalisation d’un bilan.

Le bilan MKDE

Le bilan regroupe un ensemble d’actions par lesquelles le kinésithérapeute prend connaissance de l’état de son patient. D’abord, il lit l’ordonnance et les documents qui lui sont remis par le patient. Il questionne ensuite le patient pour mieux saisir son ressenti, ses difficultés et ses attentes.

M.K.D.E : tout ce que vous devez savoir sur cette abréviation !

Le spécialiste va ensuite passer à l’étape de l’examen. Au terme des tests, il va définir des objectifs à réaliser au bout des séances. Le bilan peut être à nouveau effectué durant la prise en charge en cas de nécessité.

Les différents types de MKDE en France

Saviez-vous qu’il existe plusieurs types de kinésithérapeutes en France ? Suivant leur formation et le type de services qu’ils offrent, les MKDE sont classés dans des catégories spécifiques. On en compte notamment 3.

Le MKDE ostéopathe est un kiné qui a suivi une formation en ostéopathie. Les soins de ce spécialiste sont assurés par la sécurité sociale et les mutuelles santé. Vous pouvez donc vous faire rembourser les frais engagés pour profiter de son expertise.

Le MKDE du sport est spécialisé dans le domaine sportif. Il prend en charge les athlètes, les sportifs amateurs et professionnels. Enfin, le MKDE à domicile est un kiné qui se déplace pour effectuer des séances chez ses patients.

Les tips pour trouver un kiné MKDE

Tous les kinésithérapeutes exerçant en France possèdent le statut MKDE, et il est certainement facile d’en trouver. Toutefois, que vous recherchiez un kiné en cabinet ou un kiné à domicile, il faut prendre en compte certains facteurs.

Pour éviter les escrocs, vous devez surtout vous renseigner sur la réputation du prestataire. Référez-vous à sa notoriété auprès de sa patientèle. Sondez les avis des patients, en ligne ou en présentiel, pour vous faire une opinion sur la prestation de votre futur kiné.

Une mise en concurrence des professionnels est aussi nécessaire pour bien choisir votre kinésithérapeute.

vous pourriez aussi aimer