Comment expliquer le syndrome de la couille bleue ?

Le syndrome des couilles bleues ou vasoconstriction est un phénomène qui ne touche que les hommes. Le sang arrive dans le pénis pour provoquer une érection. Quand l’excitation sexuelle n’est pas satisfaite, la pression reste dans les testicules et cela engendre une congestion du fluide. Le problème est particulièrement douloureux. 

Quelles sont les causes du syndrome des couilles bleues ?

Avant de chercher à comprendre la Blue Balls, il faut d’ores et déjà cerner le fonctionnement de l’organe sexuel masculin. Les organes géniteurs de l’homme se composent du pénis et des bourses. Au moment d’éjaculer, il se produit deux choses :

A lire également : L'huile CBD, un remède naturel contre de nombreuses maladies

  • L’émission qui conduit à l’expulsion des spermatozoïdes. La sollicitation des testicules mène le sperme à circuler depuis les vésicules séminales à l’urètre prostatique ;
  • L’éjaculation ou phase d’expulsion au cours de laquelle le sperme est évacué en dehors du pénis. Les mouvements de la prostate et de la verge vont expulser le sperme.

Chez un patient atteint de Blue Balls ou couille bleu, un obstacle empêche l’éjaculation. L’excitation se prolonge, mais il n’y a pas d’éjaculation. L’obstacle peut être physique et causer diverses pathologies à l’exemple des oreillons, calculs rénaux, diabète de type 2…

Pendant l’érection, les testicules enflent et les vaisseaux sanguins se dilatent. Toutefois, comme l’éjaculation n’est pas possible, les testicules se remplissent de sang et prennent une couleur bleue. On parle de l’hypertension épididymaire.

A lire également : Les meilleurs remèdes pour apaiser les douleurs articulaires chez les personnes âgées

Ce phénomène est bénin et sans risque. Toutefois, il est douloureux et inconfortable. Il est préconisé de consulter un médecin pour guérir.

Les signes de la couille bleue

Quand le corps conserve une substance au lieu de la rejeter, il souffre de sensations désagréables. La Bourse Bleue est certes sans danger, mais elle demeure gênante. Elle reste pourtant facile à reconnaître.

Déjà, le patient souffre d’incommodité. En effet, l’éjaculation est synonyme de soulagement chez un homme.

Ensuite, le sujet souffre aussi de lourdeur qu’il ressent au niveau des bourses gorgées de sang. Cela peut provoquer de la gêne et des maux. Certains hommes supportent mal l’hypertension épididymaire, car les maux ressentis sont parfois atroces.

Enfin, le testicule peut subir une crampe lorsque la tension est à son comble. Les testicules changent de couleur et prendre une teinte bleue à cause des vaisseaux sanguins chargés de sang.

L’hypertension épididymaire est facile à reconnaître. Ce problème peut être occasionnel et sans gravité. Par contre, si le phénomène devient répétitif, il peut causer d’autres maladies. Ainsi, il est mieux de consulter un professionnel de la santé, car certains examens médicaux doivent être passés.

Pour traiter ce mal, le thérapeute pourra recommander de réduire l’excitation. Il préconisera aussi le sport, puisque le sang sera redistribué dans tout le corps, amoindrissant la pression dans les testicules. Il faut aussi se détendre et écouter un peu de musique pour faire descendre la douleur.

Toujours, dans le but de soulager le patient, certains professionnels de la santé préconisent l’éjaculation pour faire redescendre la pression. Par ailleurs, si la douleur persiste, il convient de consulter directement un urologue pour définir l’origine de la douleur.

vous pourriez aussi aimer