La puff ou cigarette électronique jetable, à éviter ! 

Les cigarettes électroniques sont des appareils de vapotage qui ont pour but de réduire les envies de fumer. Depuis leur apparition sur le marché, elles sont alors conçues suivant plusieurs modèles. Parmi ceux-ci se trouve la puff, une cigarette électronique jetable qui a vu le jour en 2019. Malheureusement, il s’agit d’un exemplaire que les professionnels de la santé recommandent vivement de ne pas utiliser. Voici alors quelques arguments qui montrent pourquoi il faut l’éviter ! Il est vivement conseiller de passer à la vapoteuse et de ne pas acheter de puff.

La Puff incite les jeunes à la consommation du tabac

Initialement, la cigarette électronique a vu le jour dans le but de réduire l’attirance des fumeurs pour le tabac. Cependant, la puff n’a pas forcément été lancée sur le marché dans cette même dynamique. De son côté, elle incite plutôt les jeunes à s’initier à la consommation du tabac.

A lire également : Le savon de Marseille, un détergent doux et efficace pour la peau

En réalité, la majorité des puffs contiennent bien plus de nicotines que les cigarettes électroniques destinées aux adultes. Ainsi, certains peuvent contenir entre 0,9 % et 1,7 % de nicotine. Même s’il ne s’agit pas d’un taux alarmant, cette quantité suffit pour causer l’addiction chez une personne. De ce fait, elle permet aux consommateurs de vite s’habituer au goût de la nicotine. Inutile de vous rappeler que cette substance est bien plus addictive que le cannabis, la cocaïne ou encore l’héroïne.

Un produit très grave pour la santé

La puff représente aussi une véritable menace pour le bien-être d’une personne. En réalité, selon la réglementation en vigueur, ces cigarettes électroniques jetables contiennent un taux de nicotine qui oscille entre 0,09 et 0,17 %. S’il faut prendre en compte ces données, une puff représente alors la prise de 40 cigarettes en moyenne. Cela explique d’ailleurs pourquoi elle incite autant les fumeurs à la consommation de la cigarette.

A voir aussi : Qu'est-ce que le cancer agressif ?

Si la prise de ce modèle de cigarette électronique entraîne une addiction, il est alors évident qu’elle menace la santé des consommateurs. Cela peut ainsi provoquer la déshydratation, l’augmentation des risques de maladies graves, etc.

Par ailleurs, la puff menace aussi la santé des consommateurs du fait que la réglementation en vigueur n’est pas toujours respectée correctement. Ainsi, il est normalement interdit de vendre des produits de vapotage aux mineurs. Pourtant, avec l’e-commerce, les moins de 18 ans ont souvent accès à ce produit.

Un autre exemple reste l’absence de promotions et publicités que la loi exige. Malgré cela, les réseaux sociaux comptent toujours de nombreuses campagnes en faveur de cette cigarette électronique jetable.

La puff, une source de danger pour l’environnement

Les cigarettes électroniques jetables constituent en soi une véritable source de déchets pour l’environnement. En réalité, lors de la fabrication de ces appareils, les fabricants utilisent entre autres de la plastique, une matière reconnue comme l’un des principaux polluants de l’environnement. En plus, les concepteurs utilisent aussi des piles au lithium qui ont aussi leur impact sur la nature. À tout ceci s’ajoute le fait que la puff est à usage unique.

Pour limiter les dangers de cette e-cigarette sur l’environnement, il est recommandé de la trier dans des endroits spécifiques. Cela peut être par exemple :

  • une déchetterie,
  • une boîte pour les piles usagées,
  • une boîte pour déchets électroniques, etc.

Cependant, même si les puffs sont jetées à ses endroits, elles finiront toujours par impacter négativement l’environnement. Le mieux serait donc de les éviter pour sauvegarder la nature.

Les dangers méconnus des substances contenues dans la Puff

Les substances contenues dans la Puff sont encore mal connues, mais peuvent s’avérer très dangereuses pour l’organisme. En effet, selon une étude publiée par l’OMS en 2019, les liquides contenus dans les cigarettes électroniques contiennent des particules fines et des métaux lourds, tels que le plomb ou le nickel.

Ces éléments ne représentent pas la seule source de danger associée à la Puff. En effet, certains composés du liquide utilisé peuvent se dégrader lorsqu’ils sont chauffés par la batterie de l’appareil. Cela peut conduire à la formation de produits toxiques tels que l’acroléine ou le formaldéhyde.

Or, ces produits sont particulièrement nocifs pour notre santé car ils ont un impact sur nos poumons et notre système respiratoire : ils irritent les muqueuses et diminuent leur fonction protectrice naturelle contre les infections.

Il est crucial de souligner qu’il n’existe pas encore d’études scientifiques suffisamment abouties quant aux effets à long terme de l’utilisation régulière des Puff. Les consommateurs prennent donc un risque important en inhalant quotidiennement ces substances potentiellement dangereuses.

Il est aussi crucial de rappeler que certains utilisateurs sous-estiment souvent leur niveau d’accoutumance aux substances nicotinées présentes dans leur cigarette électronique jetable. Cette addiction peut rapidement entraîner une augmentation significative du nombre de bouffées inhalées au quotidien… et donc accroître davantage les risques pour leur santé !

Pour toutes ces raisons mentionnées ci-dessus et bien d’autres encore, la Puff ne peut être considérée comme une alternative viable à la cigarette traditionnelle. Nous vous conseillons donc vivement de chercher des solutions alternatives pour arrêter de fumer, en consultant notamment un professionnel de santé compétent dans ce domaine.

Les alternatives plus sûres à la Puff pour arrêter de fumer

Si vous cherchez une alternative plus sûre pour arrêter de fumer, sachez qu’il existe de nombreux autres moyens efficaces. Voici quelques solutions alternatives qui ont fait leurs preuves.

La thérapie de remplacement nicotinique, telle que les patchs ou les chewing-gums à la nicotine, sont des options souvent conseillées par les professionnels de santé. Ces produits permettent effectivement de diminuer progressivement l’accoutumance à cette substance et ainsi faciliter le sevrage tabagique.

Vous pouvez aussi opter pour des méthodes alternatives telles que l’hypnose ou encore la pratique régulière d’une activité physique pour réduire votre stress quotidien et améliorer vos capacités respiratoires.

Il y a des dangers potentiels associés à l’utilisation de la cigarette électronique. Les alternatives présentées ci-dessus peuvent vous aider à atteindre votre objectif sans prendre ces risques inutiles pour votre santé. N’hésitez pas à en discuter avec un professionnel de santé compétent pour choisir la solution la plus adaptée à votre situation !

vous pourriez aussi aimer