Interdiction de la puff en 2024 : tout ce qu’il faut savoir !

Dans le cadre de son plan anti tabagisme et tabac, la première ministre de France Elisabeth Borne a annoncé la fin de la cigarette puff en France dès janvier 2024. Il est important de savoir que la puff est une sorte de cigarette jetable extrêmement consommée et fumée par la jeune génération. La cigarette puff est destinée à une utilisation plus ou moins unique, c’est-à-dire qu’une fois le liquide vidée, vous ne pouvez pas la remplir avec un nouveau liquide contrairement à la cigarette électronique classique. Cela pose un gros problème, tant pour la partie écologique que pour la santé des fumeurs de puff.

Connaissez-vous la puff ? 

Récemment, beaucoup de monde parle de la puff mais, c’est quoi la puff ? Les puffs sont de petites cigarettes électroniques à usage unique et jetable. Il existe différentes saveurs et variétés. Vous pouvez également en trouver avec ou sans nicotine (tabac). À première vue, outre le fait qu’elle soit jetable, les puffs ne sont pas très différentes des cigarettes électroniques classiques. Et, pourtant elles sont bien plus dangereuses et nocives pour l’environnement et la santé, c’est pourquoi le gouvernement a décidé de les retirer du marché français dès 2024.

Lire également : CATTP expliqué : rôles et fonctionnement en santé mentale

Les puffs sont donc semblables aux cigarettes électroniques, du fait de leur forme. De la même manière, elles permettent d’inhaler de la vapeur. Les saveurs fruitées et gourmandes proposées ont été une large part de leur argument de vente, notamment chez les jeunes. Le côté jetable est aussi une manière pour les plus jeunes de fumer, sans avoir à dépenser énormément.

Lire également : Quelle est la réalité de la taille du pénis à l'âge de 16 ans comparée aux mythes et aux stéréotypes ?

Pourquoi les puffs vont être interdites en 2024

C’est une actualité qui a fait le tour de nos quotidiens et des journaux télévisés, les puffs vont être retirés du marché au début de 2024, mais connaissez-vous les raisons de ce retrait du marché ?

Les puffs, une incitation au tabagisme dès le plus jeune âge 

Bien qu’il existe des puffs sans nicotine, le simple fait de répéter le geste constamment est un bon moyen de devenir accro rapidement. Il faut savoir que les plus grands consommateurs de puffs sont des jeunes adolescents entre 16 et 20 ans. Pour la plupart, ils n’ont même pas le droit de fumer légalement. C’est pour cela que les puffs doivent être retirées du marché au plus vite pour éviter le tabagisme dès le plus jeune âge.

Par ailleurs, dans une logique de préservation de l’environnement, le fait d’utiliser des cigarettes électroniques jetables et en plastique est loin d’être une bonne idée pour la planète.

Une amende de 600 € pour 2024

L’une des grandes mesures prises par le ministère lors du vote de cette loi, c’est l’interdiction des cigarettes électroniques jetables. C’est une amende de 600 euros pour toute personne qui se procurerait ou se baladerait avec des cigarettes électroniques jetables dans la rue.

L’interdiction des puffs, mais un paquet de cigarettes à un prix constant 

Les cigarettes jetables (puffs) vont être retirées du marché en 2024 et pourtant le gouvernement a annoncé que le montant des paquets de cigarettes classiques n’allait pas être augmenté pour autant. Actuellement au prix moyen de 11 €, les cigarettes ont été augmentées en 2023. Le gouvernement évoque une hausse déjà importante et ne souhaite pas augmenter davantage pour l’année 2024, bien que l’objectif premier soit que le paquet de cigarettes soit vendu à 14 € en 2027.

Alors, comme l’a dit le ministre de l’Écologie en France, “fumer tue, jeter un mégot pollue”, c’est la même chose concernant l’usage de la cigarette électronique. En plus d’un danger sur la santé, notamment chez les jeunes fumeurs, cela est un danger crucial pour l’avenir de la planète. 

vous pourriez aussi aimer