De plus en plus de médecins consultent à distance

8

Bien que la téléconsultation ou la médecine soit déployée en France depuis 2018, c’est dans le contexte de la pandémie qu’elle a connu un vrai boom. Pour à peu près n’importe quel souci de santé, il est possible de faire appel à cette nouvelle forme de consultation 2.0. Le concept est très simple, il s’agit d’une vraie consultation. Seulement, il n’est pas fait en cabinet. La consultation se fait tout simplement dans le cadre d’un appel vidéo. C’est beau tout cela, mais êtes-vous sûr de trouver le médecin approprié en téléconsultation ?

A lire aussi : Quel est le but de la santé communautaire ?

La téléconsultation pour parler directement médecin

En dehors des urgences, presque toutes les pathologies peuvent faire l’objet d’une téléconsultation. Souvent, un patient peut se connecter vite fait juste pour intérroger un médecin en ligne sur tout symptôme qui lui cause stress et anxiété. Que ce soit pour un diagnostic simple dans le cas d’un petit rhume, une indigestion ou encore les symptômes d’une allergie, la téléconsultation est la solution la plus proche.

La téléconsultation est également fortement indiquée dans le cadre des suivis médicaux d’une affection longue durée ou d’une maladie chronique. Compte tenu du manque de personnels de santé dans de nombreux déserts médicaux de France, la téléconsultation constitue également une solution pertinente. Idem pour les patients éprouvant des difficultés à se déplacer. Dans tous les cas, la consultation à distance permet de réduire les délais d’attente que ce soit pour l’obtention d’un rendez-vous ou pour la queue dans la salle d’attente.

A voir aussi : Qui travaille dans un CMP ?

Le médecin à contacter en téléconsultation

La téléconsultation ne brise pas la chaîne du parcours de soins coordonnés d’un patient. Sauf cas exceptionnel, le patient est orienté vers la téléconsultation par son médecin traitant s’il juge cette solution nécessaire et pertinente. Dans le cas où lui-même est inscrit sur une plateforme ou une application de téléconsultation, il peut fixer le rendez-vous avec son patient. Par ailleurs, il faut que le patient consente à cette option. Là il s’agit du cas typique, mais il y a d’autres cas de figure.

Consulter un médecin téléconsultant

Toujours dans le cadre du parcours de soins du patient, le médecin traitant peut orienter son patient vers un téléconsultant. Ce dernier peut être un médecin généraliste ou bien un spécialiste. Comme dans un cas classique en consultation en cabinet, le médecin téléconsultant prend en charge le dossier médical du patient. Il peut organiser les rendez-vous en ligne, ou en présentiel, selon sa disponibilité et les besoins du patient traité.

Consulter un autre médecin ou spécialiste

Il est tout à fait permis, et c’est même là tout l’intérêt de la téléconsultation, de contacter un autre médecin. Tout le monde peut le faire, que ce soit pour du conseil médical, une ordonnance électronique ou encore un diagnostic. De nombreux médecins sont disponibles en ligne et ils sont spécialistes dans des domaines très diversifiés. De nombreux cas de soucis de santé du quotidien peuvent nécessiter la consultation d’un médecin de façon spontanée.

Gynécologue, pneumologue, dentiste…est-on sûr d’être pris en charge ?

De nombreux médecins Français ont adopté la téléconsultation. Il est même plus que probable que votre médecin traitant soit inscrit sur une plateforme de téléconsultation. Médecins généralistes et spécialistes de presque tous les domaines sont actuellement présents sur ces plateformes. Vous pouvez solliciter un médecin généraliste pour un diagnostic simple et pour votre état de santé en général. Mais vous pouvez également vous faire examiner pour d’autres soucis très spécifiques.

Addiction, dépression, stress, troubles bipolaires, impuissance, vulvovaginite atrophique, endométriose, flatulences, morpions, Hépatite C…et la liste est longue. Comme évoqué précédemment, il vous est possible de trouver un médecin à qui parler, à qui poser vos questions pour presque tous vos maux. C’est beau tout cela, mais qu’en est-il des paiements et des remboursements ? C’est une question pertinente, car tous les frais de téléconsultation ne sont pas remboursables.

Les frais de téléconsultation peuvent être remboursés ou non

NON ! Vous n’avez pas de trouble de la vue, vous avez bien lu. Tous les frais en téléconsultation ne sont pas toujours remboursés par votre Assurance Maladie. Mais rassurez-vous car en fait, rien ne change en ce qui concerne les modalités des remboursements. Tout fonctionne comme pour les consultations classiques en cabinet. Pour que les frais en téléconsultation soient remboursables par la Sécu, il y a des conditions à remplir.

Premier cas, si votre médecin traitant est inscrit sur une plateforme de consultation, Livi en l’occurrence, il peut vous prendre en charge. Dans ce cas précis, il n’y a aucun souci à vous faire, les coûts de la téléconsultation vous seront remboursés à 70%. Autre cas de figure, votre médecin traitant ou téléconsultant (celui vers qui votre médecin traitant vous a aiguillé), n’est pas disponible ni dans son cabinet ni sur la plateforme. Dans ce cas, vos frais seront également remboursés.

Enfin, pour une raison ou une autre, vous n’avez pas de médecin traitant, vous serez également remboursé. D’autres cas comme les cas d’urgence ou les cas nécessitant une consultation immédiate en accès direct par un spécialiste peuvent faire l’objet d’un remboursement même s’ils ne cadrent pas dans ces conditions. Vous avez accès à une description détaillée de ces cas exceptionnels sur le site Ameli.fr.

Démarches pour accéder à la téléconsultation

Même là tout de suite, vous pouvez vous rendre sur la plateforme Livi, vous créer un compte et demander immédiatement une consultation ou interroger un médecin en ligne. La téléconsultation est simple et facilement accessible. Tout ce que vous devez faire c’est de vous inscrire sur une plateforme de téléconsultation. Comme dans le cas de Livi, une application peut être téléchargée pour que vous puissiez vous connecter peu importe où vous vous trouvez.

Pour ce qui est de l’utilisation, c’est tout aussi simple. Il suffit que vous ayez en main un smartphone, une tablette ou un ordinateur doté d’une webcam. Non, vous n’avez pas besoin d’investir dans un stéthoscope ou d’un matériel de prise de sang. Par contre, en cas de besoin, votre médecin peut vous demander de vous rendre à une télécabine proche de chez vous où du matériel médical connecté est mis à votre disposition.

vous pourriez aussi aimer