Senior : quel type de vélo choisir pour vos déplacements ?

Un vélo électrique se confirme être le meilleur allié des séniors qui veulent rester actifs et en forme. Les VAE ou vélo à assistance électrique sont également conseillés pour les personnes souhaitant profiter du plein air sans trop se fatiguer. Que vous aimiez les promenades en ville ou les balades en campagne, il est facile de trouver un VAE adapté à vos attentes. Pour tirer le maximum de plaisir d’un vélo électrique, il est indispensable de le choisir en misant sur quelques critères.

L’utilisation 

Pour trouver le VAE qui leur convient, les séniors doivent bien définir ce qu’ils veulent en faire. Un vtt électrique occasion est le choix parfait pour une utilisation tout terrain. Grâce à ces gros pneus, ce type de VAE est efficace pour parcourir des chemins difficiles. Pour un usage urbain, il est conseillé aux personnes âgées d’opter pour des vélos de ville avec assistance électrique. Il est préférable qu’ils favorisent les modèles pliables pour leur côté moins encombrant. 

A lire également : Comment savez-vous si le foie fonctionne mal ?

Dans le cas où vous n’arrivez pas à faire le choix entre ces deux types de vélos électriques, le mieux est d’acheter un VTC ou Vélo Tout Chemin.

Rapport au sol

D’après une étude, la plupart des séniors se blessent lorsqu’ils montent ou descendent d’un vélo. Ce constat se vérifie même avec les vélos électriques. Les risques de blessures sont fréquents étant donné que la mobilité des personnes âgées diminue avec l’âge. Par conséquent, pour éviter ce désagrément, il faut vérifier le rapport au sol offert par le vélo au moment de l’achat. 

A lire en complément : Comment guérir les troubles du comportement chez les adultes ?

Par ailleurs, il est important de vous intéresser à différents points pouvant influencer votre aisance tels que : 

  • le confort,
  • l’ergonomie des commandes, 
  • les différents réglages disponibles.

La considération de ces divers facteurs vous permet de disposer d’un VAE qui offre une vraie sensation de confort. 

Le poids du vélo

Le poids du vélo est un autre critère à vérifier lors de l’achat. Les modèles électriques sont plus volumineux par rapport aux vélos classiques. Certains VAE peuvent peser jusqu’à 30 kg. Certes, le moteur du deux-roues peut pallier une partie des efforts fournis. Mais il faut quand même, manœuvrer l’engin sans assistance lorsque la batterie est à plat.  Votre choix ne doit, cependant, pas aller directement vers un modèle très léger. En effet, plus le VAE est léger, plus sa performance est remise en cause. 

Le mieux est de prioriser un vélo électrique qui fait entre 17 à 25 kg.

La batterie

La qualité de la batterie fait partie des critères fondamentaux dans le choix d’une bicyclette avec assistance électrique. Il existe quelques paramètres que vous devez considérer lors de la sélection d’un modèle dédié à un senior : 

  • Le concepteur de la batterie : optez pour un fabricant de renom pour vous assurer une batterie de qualité. 
  • La technologie : préférez le Lithium-Ion parce qu’elle vous garantit une batterie à la fois légère et durable. 
  • La capacité d’autonomie : elle est définie par l’ampérage par heure de la batterie. Pour information, une batterie de 8 Ah est parfaite pour un sénior parcourant en moyenne une distance de 30 km. Pour un trajet quotidien de 70 km maximum, il suffit de favoriser une batterie présentant 10 Ah. Sachez toutefois que l’autonomie de la batterie varie en fonction de la distance du trajet, des conditions climatiques et du poids du cycliste. Pour ce qui est du voltage, misez sur une batterie faisant 36V. 
  • La durée de vie de la batterie : optez pour un modèle proposant entre 700 et 1000 cycles de recharge.

Le moteur et type d’assistance

Outre la batterie, vous devez tenir compte du moteur embarqué par le VAE. En France, la loi fixe la puissance du moteur à 250 W maximum avec une vitesse maximale de 25 km/h. Si vous voulez un vélo puissant, vous devez vous intéresser à la position du moteur. Comme il s’agit d’un vélo électrique pour sénior, il est préférable d’opter pour un moteur pédalier plutôt qu’un moteur roue. 

Quel que soit l’emplacement du moteur, l’assistance électrique qu’il offre dépend du capteur qui l’actionne. Par conséquent, vous avez à choisir entre 2 types d’assistances : par capteur de rotation et par capteur de couple. 

Le capteur par rotation se distingue par le fait que l’assistance est activée dès que le sénior pédale. Elle est interrompue une fois que ce dernier arrête de pédaler. Pour ce qui est du capteur couple, le niveau d’assistance offert par le moteur est en fonction de la pression exercée sur les pédales.

La selle et les freins

Comme vous allez passer plus de temps sur la selle du vélo électrique, il est préférable que celle-ci soit anatomiquement correcte. Par la même occasion, vérifiez que la selle garantit un excellent soutien. Pour vous en assurer, n’hésitez pas à faire un essai avant de procéder à l’achat. 

Les freins figurent parmi les éléments sur lesquels vous devez vous attarder au moment de choisir un VAE. Parmi les systèmes de freinage proposés sur les vélos électriques, les freins à disque sont ceux qui offrent plus de sécurité aux séniors. 

Faire du vélo électrique promet des avantages considérables pour les séniors. Grâce à sa conduite facilitée, les VAE permettent à ces derniers de combiner l’activité physique et la joie offerte par les longues balades. 

vous pourriez aussi aimer