Hernie discale lombaire : L’opération en dernier recours pour soulager la douleur

Si la douleur liée à une hernie discale persiste malgré les traitements conservateurs, l’opération peut être envisagée. De nos jours, il est possible de réaliser cette intervention en ambulatoire. Cela permet au patient de rentrer chez lui le jour même. Cependant, il est important de consulter des spécialistes pour évaluer l’adéquation de la chirurgie à chaque cas. Les résultats et les suites opératoires varient d’une personne à l’autre. Pour des réponses précises, pensez à consulter des spécialistes qualifiés dans le domaine de la hernie discale.

Opérer une hernie discale : les signes révélateurs et les critères d’intervention

Quand faut-il envisager l’opération d’une hernie discale ? Les signes clés indiquant une intervention nécessaire sont une compression nerveuse provoquant une sciatique et l’inefficacité des traitements médicaux conventionnels.

A lire aussi : Soulager la cruralgie naturellement : remèdes de grand-mère efficaces

Dans la plupart des cas, la hernie discale se résorbe naturellement. Toutefois, une intervention rapide est impérative dans certaines situations, notamment en cas de douleur intense ou de complications. Cependant, l’état de la hernie et la durée de la douleur doivent également être pris en compte pour garantir des résultats satisfaisants.

L’intervention chirurgicale pour une hernie discale n’est pas systématiquement nécessaire. La décision dépend de la douleur ressentie et du rapport entre bénéfice et risque discuté avec le chirurgien. En cas de doute, l’explication de plusieurs spécialistes s’avère importante. Le choix de la technique dépend du chirurgien, sans preuve de supériorité d’une méthode sur une autre.

A lire également : Quelle pierre contre les acouphènes ?

La convalescence et la rééducation : des étapes indispensables pour un rétablissement optimal

Prévoyez de quelques semaines à trois mois pour une récupération complète. La première semaine nécessite un repos relatif, en évitant les positions prolongées debout ou assis, ainsi que les trajets en voiture. Vous pourrez monter et descendre des escaliers à la sortie et reprendre la conduite automobile après 15 jours à un mois.

Notez que l’opération n’empêche pas une grossesse, mais il est crucial d’attendre que le dos soit solidement rétabli, ce qui peut prendre de 6 mois à un an.

La kinésithérapie est souvent recommandée pour renforcer le dos en cas de hernie ancienne avec perte de masse musculaire.

Selon le CHU de Bordeaux, l’arrêt de travail dure un mois pour les professions non physiquement exigeantes et deux mois pour les professions nécessitant une force physique.

La reprise du travail varie en fonction de divers facteurs tels que :

  • La nature du travail
  • La couverture sociale
  • La motivation
  • Les résultats de l’opération

En général, elle se situe entre un et trois mois après l’intervention chirurgicale.

La reprise des activités sportives est généralement possible après deux à trois mois. La natation et le cyclisme peuvent souvent être pratiqués après un mois. Par contre, il faut souvent attendre trois mois avant de reprendre des sports plus intenses ou de la compétition.

Après une opération d’hernie : Mode de vie et gestion de la douleur

L’opération de hernie discale soulage la douleur liée à la sciatique, mais n’a pas ou peu d’effet sur le mal de dos associé. Le soulagement complet peut prendre quelques semaines si le nerf était fortement comprimé.

Il existe un risque de réapparition de la hernie. D’ailleurs, une fusion vertébrale peut être envisagée pour éviter une nouvelle intervention chirurgicale dans certains cas.

vous pourriez aussi aimer