L’alcool peut provoquer des rougeurs sur le visage

La consommation de l’alcool est un sujet assez complexe qui a suscité au fil des années les réactions de plusieurs personnes. Chacun d’entre eux sont quand même d’accord que malgré ses quelques propriétés, une consommation sans modération est très risquée. Dans certains cas particuliers, des rougeurs sont directement observables dès qu’un sujet donné enchaîne quelques verres. Voici quelques explications sur l’apparition de ces symptômes particuliers.

Les diverses conséquences liées à la consommation de l’alcool

La consommation sans modération de l’alcool peut représenter énormément de dangers pour n’importe quelle personne. Ces divers dangers peuvent toucher, non seulement, le visage mais aussi la santé physique et mentale. En parlant d’effet de l’alcool sur le visage, rendez-vous compte que cette boisson peut bien être à l’origine de l’apparition des rougeurs sur le visage. Il s’agit de conséquences immédiates qui peuvent être notées chez une personne à partir déjà de quatre à huit verres.

A découvrir également : Pourquoi la cigarette électronique est-elle la meilleure option pour les fumeurs ?

La consommation de l’alcool peut-être encore à l’origine du développement d’un cancer ou de troubles cardiovasculaires. En fonction de la régularité avec laquelle vous consommez la boisson, la tumeur va prendre vie et commencer à se développer. Cela va également agir sur la pression artérielle et augmenter les risques d’hypertension. Mentalement, vous courez de grands risques de développer une addiction qui sera suivie de plusieurs comportements très peu sociaux.

Le processus de transformation de l’alcool dans le corps

Pour comprendre tout ceci, il faudrait aller à la connaissance du processus de transformation de l’alcool dans le corps. En effet, l’alcool est appelé à être éliminé dans l’organisme une fois qu’il est consommé. C’est le foie qui se charge de ce travail très capital. Pour y arriver, ce dernier transforme l’éthanol en éthanal dans un premier temps.

A lire aussi : Comment l’huile de foie de morue apporte des bienfaits nutritionnels ?

Ensuite, les réactions chimiques suivantes vont entraîner la transformation de l’éthanal en acétate. Cette substance est connue pour être inactive dans le corps et pas du tout dangereuse. Par contre, le passage par l’état de l’éthanal peut s’avérer dangereux compte tenu de la toxicité de la substance.

L’origine réelle des rougeurs sur le visage

L’apparition des rougeurs sur le visage lors de la consommation de l’alcool est directement liée à l’éthanal. Une fois que l’alcool ingéré a été transformé en ce composé par le foie, une affectation des réactions chimiques pourrait bien subvenir. Si la conversion de l’éthanol en éthanal ne prend pas le temps qu’il faut, l’acétaldéhyde, qui est toxique, pourrait s’accumuler.

De la même manière, l’organisme pourrait encore mettre plus de temps à transformer la substance en acétate inoffensif. C’est justement cette présence de l’acétaldéhyde dans le corps qui provoque l’apparition des rougeurs sur le visage. Il faut rappeler que tous les consommateurs d’alcool ne subissent pas forcément ce problème.

Les personnes concernées par les rougeurs provoquées par l’alcool sur le visage

Il existe clairement une catégorie de personnes qui sont concernées par l’apparition des rougeurs sur le visage à la consommation de l’alcool. Il a été prouvé que l’origine même du problème est génétique. Seules les personnes possédant donc ce type de particularité dans leurs gènes pourraient subir le problème des rougeurs. Il faut préciser que c’est le gène codant l’enzyme ADH qui est concerné par les réactions chimiques dont il est question. L’anomalie est par ailleurs très fréquente en Asie et dans quelques autres pays du monde.

Les méthodes pour réduire les rougeurs sur le visage causées par l’alcool

Si vous êtes sujet aux rougeurs sur le visage, il existe toutefois des méthodes efficaces pour les réduire. Voici quelques astuces qui peuvent vous aider à minimiser l’apparition de ces marques désagréables :

• Évitez de consommer trop d’alcool : limitez votre consommation d’alcool ou évitez-la complètement si possible.

• Hydratez régulièrement votre peau : utilisez une crème hydratante adaptée pour maintenir la souplesse et l’élasticité de votre peau.

• Appliquez une lotion anti-inflammatoire : ces lotions sont spécialement conçues pour apaiser les irritations cutanées et réduire les inflammations.

• Utilisez un écran solaire : appliquez une crème solaire avec un indice SPF élevé pour protéger votre peau contre l’exposition au soleil, car cela peut aggraver vos rougeurs.

Il faut consulter un dermatologue ou un médecin si vos rougeurs sont très fréquentes ou deviennent gênantes dans la vie quotidienne. Effectivement, ils pourront prescrire des traitements plus spécifiques comme des antibiotiques topiques en cas d’infection bactérienne associée aux rougeurs.

Bien que les rougissements dus à la consommation d’alcool ne soient pas dangereux en eux-mêmes, ils peuvent être embarrassants socialement parlant. Heureusement, il existe plusieurs méthodes simples qui peuvent réduire leur impact sur notre apparence physique. Il suffit souvent simplement de prendre soin correctement de notre peau et d’éviter certains comportements excessifs lorsqu’on boit de l’alcool.

Les alternatives à l’alcool pour profiter de soirées conviviales sans risquer les rougeurs sur le visage

Si vous êtes sujet aux rougissements sur le visage, vous pouvez choisir de profiter de soirées conviviales sans pour autant consommer d’alcool. Voici quelques alternatives intéressantes :

• Les boissons non alcoolisées : il existe aujourd’hui une large variété de boissons sans alcool qui peuvent être tout aussi savoureuses que les cocktails classiques. Vous pouvez par exemple opter pour des mocktails ou des jus naturels.

• Les thés et infusions : les thés et infusions sont aussi une bonne solution pour profiter d’une boisson chaude à partager lors d’une soirée entre amis.

• L’eau pétillante ou plate : l’eau est un choix judicieux car elle ne contient pas d’alcool ni de calories. Vous pouvez y ajouter du citron, du gingembre ou encore des fruits rouges pour varier les plaisirs.

En choisissant ces alternatives à l’alcool, vous réduisez considérablement le risque de rougeurs cutanées et protégez votre santé en même temps. Il n’est pas nécessaire de renoncer au plaisir des sorties avec vos amis juste parce que vous avez peur des rougeurs causées par la consommation excessive d’alcool !

Il faut rappeler qu’il faut savoir consommer responsablement si on décide quand même de boire un verre pendant une soirée. Effectivement, cela peut causer plus qu’une simple éruption cutanée sur le visage s’il faut prendre des mesures pour minimiser leur impact sur votre apparence physique. En optant pour des alternatives saines et savoureuses lors de vos sorties entre amis, vous pouvez profiter pleinement de ces moments sans sacrifier votre bien-être !

vous pourriez aussi aimer