Maladie de la gaufre bleue : tout savoir

Il existe plusieurs maladies sexuellement transmissibles. Bien que certaines soient bien connues, il n’en demeure pas moins que plusieurs soient encore très peu connues par le grand public. La gaufre bleue fait partie. C’est une maladie qui a été annoncée il y a une décennie.

Pour éviter des surprises désagréables, il est important de connaitre les symptômes de cette maladie. Cela vous permettra de facilement savoir comment cela se manifeste si jamais vous souffrez de cette maladie.

A lire aussi : Quels sont les critères pour choisir une blouse médicale

La gaufre bleue : qu’est-ce-que c’est ?

En 2010, la toile a été très agitée par une annonce liée à une maladie grave qui avait pour cible les femmes. Il s’agit de la maladie de la gaufre bleue. Elle a été révélée comme une infection sexuellement transmissible qui aboutit à une coloration bleue du l’appareil génital de la femme. Une information assez choquante. Mais heureusement, elle a été réfutée au fil des les mois.

Il s’agit en effet d’une maladie fictive qui a circulé sur la toile pendant cette période. C’était une publication faite en anglais, avec une photo d’un ovule coloré en bleu. Le message qui accompagnait cette publication mettait au défi de trouver la signification de cette maladie sur un moteur de recherche. Un message suffisant pour semer la panique dans le monde.

A lire également : De plus en plus de médecins consultent à distance

La gaufre bleue : les symptômes de la maladie inventée

La fausse rumeur qui a enflammée la toile et faisant état de l’existence de la gaufre bleue a mené à des recherches sur les éventuels symptômes de la maladie. Une décision prise par de nombreuses femmes qui souhaitaient prendre les dispositions à temps afin de ne pas être atteintes.

Cette maladie inexistante avait comme symptômes des démangeaisons, des infections vaginales, des pertes malodorantes, des brulures et quelques symptômes communs aux maladies sexuellement transmissibles les plus connues. Ce sont les principales raisons qui ont amenés beaucoup d’internautes à croire à l’existence cette maladie. Il a fallu une étude minutieuse de la photo publiée pour deviner qu’il s’agissait d’une image truquée et modifiée avec un appareil numérique pour la rendre plus réelle.

La gaufre bleue : les conséquences de la rumeur

de la gaufre bleue tout savoir

La toile est très animée avec les moyens qui facilitaient la connexion à l’époque. Les utilisateurs étaient donc nombreux et n’ont anticipé à aucun moment, la publication d’une telle information. Les conséquence cette publication ont été énormes et continuent d’être au centre des débats à ce jour. Ceux qui y ont cru, notamment les femmes, étaient les plus choquées.

Il y avait néanmoins une partie des internautes qui a espéré une déclaration officielle de la part des autorités ou des professionnels de la santé avant de mordre à l’hameçon. Cela n’a pas tardé à se faire. Ce qui a donc confirmé qu’il s’agissait tout simplement d’une rumeur. Il faut dire que les déclarations ayant réfutée l’existence de cette maladie n’ont pas eu un grand effet tout de suite. La méfiance était toujours dans les esprits pendant une bonne période.

En 2013, une autorité américaine aurait lancé une campagne de lutte contre la maladie de la gaufre bleue pour sauver des vies. Une initiative qui a été finalement avortée.

La gaufre bleue : les réactions des professionnel face à la panique

Face à une rumeur de cette envergure pour un sujet lié à la santé, les professionnels de ce domaine sont les seuls à même de rassurer la population, notamment les femmes. Ils n’ont pas manqué à cette tâche en sensibilisant sur les réelles maladies sexuellement transmissibles dont il faut se méfier. Il s’agit entre autres de la gonorrhée, de la chlamydia et de l’herpès génital.

La gaufre bleue : les raisons de cette fausse alerte

Face aux conséquences de cette fausse information sur le moral des femmes, plusieurs personnes se questionnent sur les principales raisons de cette agitation provoquée. Selon des sources, l’objectif serait de faire diversion afin de commettre un acte criminel.

Les personnes malveillantes qui ont mené cette action avaient pour réelles intentions de dérober certains citoyens de leurs biens, de voler des pièces d’identités, de toucher des comptes bancaires, etc…  Néanmoins le soulagement est que cette maladie était une fausse alerte. Ce qui réjouit les femmes le monde et les femmes en particulier.

vous pourriez aussi aimer