Comment définir le Bien-être ?

On entend beaucoup parler de la notion de bien-être ces dernières années. Il existe plusieurs raisons à cela. Si l’être humain, dans les sociétés occidentales, est en demande de plus en plus de « bien-être », est-ce un message significatif d’un état à prendre en compte ? Mais qu’entend-on au juste par « bien-être » ? Nous vous donnons notre éclairage sur cette notion peut-être légèrement galvaudée.



Le bien-être : définition 



Comment définir le bien être, aujourd’hui ? Cette notion est hautement subjective, puisqu’il appartient, finalement, de définir son propre bien-être. Cela dit, il est tout de même important de classifier dans de grandes cases les diverses sources de bien-être, dans une société comme la nôtre :

A lire en complément : Comment pardonner l'adultère de son mari ?





  • Le bien être : l’état de santé physique


  • Le bien être professionnel, au travail ou en entreprise


  • Un état de bonheur sans nuage


  • Une vie sans problèmes personnels 


  • L’absence de stress quelles que soient les circonstances


  • Une satisfaction pleine avec ce que l’on a (et ce que l’on n’a pas)


  • Un mode de vie équilibré, avec une activité physique


  • Une économie maximum de soi, pour être en pleine conscience


  • Un bien être purement matériel 


  • Un sommeil réparateur sans troubles


  • De la ressource quotidienne en fonction de vos intérêts (culture, activité, nature, etc.




Mais si, finalement, le bien être était tout simplement la somme de tous ces critères ? Comment bien définir le bien être sans tomber dans le jugement ou dans l’écueil du désir de vivre absolument sans problème ? 



Le bien être, en étant une somme de tout cela, aurait alors une définition complète qui serait la suivante : 

A découvrir également : 7 faits amusants sur les orteils : comment tous les orteils ont des noms différents





Une sensation agréable procurée par la satisfaction de besoins physiques et l’absence de soucis.





Une seconde définition serait la suivante :





Situation matérielle qui permet de satisfaire les besoins de l’existence





Le dictionnaire Larousse va d’ailleurs également dance se snes, en proposant la définition suivante : 





État agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit.





Toutes ces définitions se complètent donc. Chacun peut ensuite jauger quels sont les besoins les plus essentiels qui contribuent fortement à son bien-être. 



Et le bien-être au travail ?



Le bien-être et le travail sont parfois vus comme des notions antagonistes, le travail étant la plupart du temps perçu comme une contrainte non agréable. Est-il possible de faire naître le bonheur au travail ?



Tout dépend de votre perception du travail et de votre travail spécifique. Si vous avez tendance à n’être jamais pleinement satisfait et à ne pas aimer votre travail du tout, alors un manager qui implémente des mesures pour augmenter le bien être au travail aura bien du mal à vous faire atteindre un état de satisfaction.



En revanche, si vous aimez le travail que vous faites, alors la question de la satisfaction ne se posera pas de la même manière et vous serez mieux en mesure de prendre les vagues qui viendront à vous, sans les subir, puisque vous aurez réellement une raison d’avoir choisi ce travail.



Tout cela dépend évidemment aussi de ce que vous vivez dans votre vie. Parfois, on a beau se dire « heureux », il est naturel de peiner lorsque les galères s’accumulent et finissent par entacher cette satisfaction. Si l’on peut se permettre une entorse face à l’une des définitions du bien être, alors ce sera la suivante. Le bien-être ne peut toutefois pas être défini comme l’absence de souci, mais plutôt par la capacité sereine à accueillir n’importe quelle situation. Cette définition se rapproche alors de celle du bonheur



Équilibrer sa vie et créer son bien être



Aujourd’hui, pour équilibrer nos vies qui vont parfois bien trop vite à notre goût, de nombreux outils sont disponibles pour nous aider à cultiver notre bien être et notre qualité de vie. Le bien être passe dès lors par des critères physiques, physiologiques et psychologiques



Certains critères et paramètres de notre vie ne peuvent être changés, tandis que notre perception d e ces critères, elle, peut être changée. Il s’agit alors, pour cultiver son bien être, d’activer des leviers qui répondent à la célèbre devise « Mens Sana in Corpore Sano« , un esprit sain dans un corps sain.





Pour créer son équilibre, il convient alors de dédier sa vie à réunir tous les facteurs qui contribuent à un esprit sain, ainsi que tous les facteurs qui contribuent à un corps sain





  • Créer un environnement sain pour soi, avec des matériaux sains


  • Eviter les aliments transformés


  • Eviter les produits toxiques dans votre hygiène de vie (alimentation et nutrition saine, produits issus de l’agriculture biologique)


  • Cuisiner ses aliments pour conserver leur nutriments (cuisson vapeur)


  • Favoriser la pratique de la méditation, pour réduire le stress quotidien


  • S’offrir des massages de relaxation


  • Se prévoir un séjour bien être


  • Revoir son environnement en mode Feng Shui


  • Commencer une activité bien être de type yoga


  • Revoir la décoration de sa maison, avec des éléments zen


  • S’intéresser à la slow life et à la philosophie de vie du hygge


  • Faire attention à son cycle de sommeil : celui-ci doit être régénérant


  • Se trouver une literie adaptée : le sommeil est la base de tout !


  • Se caler sur un rythme qui vous convient (corps esprit)


  • Etre à l’écoute de ses intuitions


  • Reconnecter avec la nature ou avec les plantes


  • Savoir gérer sa fatigue au travail


  • Être à l’écoute du stress généré par certaines situations




Tous ces éléments sont évidemment à prendre en compte car le bien être, c’est en fait une série de vases communicants. La base de cette pyramide de Maslow est évidemment le sommeil. Vient ensuite la nourriture. L’environnement social est extrêmement important et le lien à l’autre est l’une des clés essentielles du bien-être



Il est en effet impossible de réunir toutes les conditions matérielles du « bonheur » sans prendre en compte le lien social. D’ailleurs, les effets de la crise  de la Covid 19 et des confinements successifs sur la santé mentale des Français n’a pas attendu longtemps avant de se faire entendre. Les effets de l’isolement forcé sont catastrophiques sur une personne non préparée. 



S’offrir un séjour bien-être : un cadeau à soi-même



Vous avez envie de vous offrir un séjour bien être pour enfin vous permettre de reconnecter pleinement avec votre potentiel ? Souffler plusieurs fois par an, lorsque l’on vit au rythme effréné de la vie d’entreprise, par exemple, nécessite de se poser de temps en temps et de profiter de la vie.



Prévoyez-vous un séjour bien être en montagne, à la mer ou même sur une île… Les organisateurs ne manquent pas et proposent tous des formules spécialement pensées pour des personnes en demande de déconnexion du système / reconnexion avec soi et au plus près de ses émotions et de son intuition.



Pour quelques jours ou une semaine entière, n’hésitez pas à vous offrir un vrai séjour bien être, relaxation et détente avec au programme tout ce que vous aimez faire. Massage, thalassothérapie, méditation, yoga, nourriture saine… Tout est possible pour votre séjour bien être.



Pour rester en bonne santé, prendre soin de soi et apprendre à honorer sa santé, il est primordial de penser à revoir ses propres habitudes de consommation. Si vous souhaitez enfin changer de mode de vie et adopter une hygiène de vie saine, sautez le pas en vous offrant un séjour bien être en groupe, dans un cadre de rêve. Ce sont de belles et riches expériences de vie. 



Bien être : épurer son intérieur et son environnement



Être bien dans sa maison signifie plusieurs choses : c’est à la fois être bien dans son corps, dans sa tête, et dans sa maison. De fait, si vous choisissez de vivre dans un endroit qui vous sollicite de la mauvaise manière, vous avez peu de chances de vous y sentir bien. 



Voisins bruyants, mauvaises relations de voisinage, pollution, malveillance, etc. Oui, tout ceci peut contribuer à votre mal-être. Le bien-être consisterait alors à prendre les bonnes décisions afin de se prendre en charge et créer une nouvelle réalité qui sera meilleure pour votre santé physique et mentale.



Le simple fait de ranger sa maison en épurant peut être un excellent moyen d’augmenter son bien-être. Par exemple, le courant du decluttering implique le fait de se débarrasser de tout ce qui ne vous sert plus et ce qui vous encombre, à la fois matériellement ET émotionnellement.



Oui, les objets qui nous entourent peuvent être chargés de notre passé. Le bien-être, c’est aussi savoir rester dans le moment présent, bien connecté à la réalité présente et actuelle. La méthode de Marie Kondo est mondialement connue pour favoriser le bien être chez soi et avancer dans sa vie. Cette méthode s’appelle KonMari : elle est connue pour être la reine du rangement. Une fois ce rangement effectué, vous verrez que votre vie peut réellement être révolutionnée.



Optimiser simplement son intérieur et son environnement



Pour un bien être amélioré au travail ou chez vous, suivez les conseils suivants :





  • Installez des plantes vertes


  • Renseignez-vous sur le placement feng shui des meubles


  • Revoyez l’emplacement des lits : le sommeil est influencé par certains courants de magnétisme et notamment les flux électriques


  • Au travail, les open space sont déconseillés, car trop bruyants


  • Assurez-vous de choisir un lieu de vie qui vous apporte suffisamment de lumière du jour : ceci est une réelle source de bien-être


  • Faites des pauses de chez vous (télétravail) ou au travail et allez marcher en pleine nature pour reconnecter




Chaque situation est différente et chacun crée son bien-être à sa mesure et en fonction de son besoin. 



Prenez de bonnes habitudes au quotidien



Pour optimiser votre dose de bien-être, optimisez votre hygiène de vie et n’hésitez pas à vous lancer des défis avec des amis. Marche en pleine nature, balades en forêt ou en bord de mer si vous avez cette chance… Le bien-être passe aussi par le fait de combler ses besoins physiques et mentaux.



Pour relâcher les tensions de la semaine ou de la journée, une activité physique et sportive est conseillée, ainsi qu’une activité créative, si cela vous plaît. Les activités créatives sont des grands facteurs de bien être mental, car ils apportent de la satisfaction. 



En rentrant de chez vous, une bonne routine d’hygiène personnelle (alimentation, relaxation, douche, etc.) peut aussi favoriser votre bien être. Pour favoriser le lien social, n’hésitez pas à vous engager pour des causes sociales : celles-ci apportent beaucoup de satisfaction personnelle !



Le bien-être : une notion très subjective



Vous l’aurez compris, le bien être est une notion très subjective qu’il convient d’adapter en fonction de vos propres besoins. Certaines personnes ont plutôt des tempéraments introvertis, d’autres sont plus extraverties. En fonction de votre tempérament et des facteurs qui favorisent votre sécurité émotionnelle (sécurité émotionnelle = bien-être), vos choix ne seront pas les mêmes. 



La santé est évidemment un facteur important de bien-être, mais de nombreux facteurs ne dépendent pas de nos propres choix. Ce n’est pas commun, mais face à la maladie, certaines personnes disent être satisfaites de ce qu’elles vivent. Le simple fait de changer sa perception contribue à la diminution du stress occasionné par le maladie



Dans la société d’aujourd’hui, la santé est importante, et notamment au travail. Les vagues des dernières années, qui ont vu de nombreux salariés partir en burn out, ont mis le doigt sur un élément important à ne pas éluder : le bien être. Alors, quelle que soit la solution ou l’outil que vous trouvez, il appartient à chacun de créer son propre environnement de bien être et de confort émotionnel, matériel et physique.



Des outils pour favoriser le bien-être



La psychologie, la sophrologie ou encore l’hypnose, peuvent permettre de trouver des solutions de bien être en allant contacter d’anciennes mémoires qui resurgissent dans l’inconscient et ne laissent pas l’esprit tranquille la nuit, notamment (insomnies, cauchemars, etc.). 



Le sujet du bien être est très vaste. En entreprise, ce thème revient désormais, suite au constat effarant de l’augmentation dramatique de burn out parmi les salariés. Certains pays comme le Canada sont nettement en avance par rapport à la France dans l’étude du bien être et des sociétés. 



Vous êtes prêt à faire de grands changements dans votre vie et à favoriser votre bien-être ? Bravo !  Soyez le créateur de votre vie et de votre bien-être !







Le bien-être : comment le mesurer ?



L’une des principales difficultés dans l’étude du bien-être est la mesure de cette notion subjective. Comment évaluer objectivement une sensation aussi personnelle que celle-ci ? Il existe plusieurs outils permettant d’appréhender cet indicateur, mais aucun ne peut prétendre à une exhaustivité en raison de son caractère ambivalent et non universel.



L’échelle d’humeur ou ‘mood tracker’ est sans nul doute l’un des plus utilisés par les aficionados du développement personnel. Cette méthode consiste à noter quotidiennement votre humeur et vos sensations physiques sur une échelle allant de 1 (très mal) à 10 (très bien). Il s’agit là d’un outil simple qui vous permettra ainsi de suivre votre évolution jour après jour.



Les questionnaires sont aussi très fréquemment utilisés, qu’ils soient génériques ou spécifiques. Le questionnaire SF-36, par exemple, est un instrument générique qui a pour but d’évaluer l’état de santé perçu des personnes interrogées. De même, il existe des questionnaires spécifiques tels que le questionnaire PERMA pour déterminer le niveau général de bonheur et de satisfaction chez les individus.



D’autres approches plus subjectives permettent aussi d’appréhender cette notion. Les activités physiques, sportives ou non, sont un excellent moyen de se recentrer sur soi et ainsi de favoriser l’épanouissement personnel. La pratique du yoga ou de la méditation peut aussi contribuer à une meilleure compréhension de soi.



Le bien-être est en constante évolution, et il faut penser à s’adapter aux changements qui surviennent tout au long de notre vie. S’il n’existe pas encore d’outil exhaustif pour définir précisément le bien-être, chacun peut trouver sa propre méthode pour évaluer son état émotionnel et physique.



Le bien-être ne se résume pas à la santé. C’est une notion complexe mais primordiale dans nos vies personnelles comme professionnelles. Pensez à bien signaler les faibles signaux.





Il n’y a aucun mal à s’inquiéter lorsque l’on sent quelque chose clocher soit en nous-mêmes soit dans notre entourage proche, puisque cela cautionne simplement notre prise en compte du sujet fondamental qu’est le bien-être.



Les bienfaits de la méditation pour le bien-être



La méditation est une pratique de plus en plus populaire dans notre société moderne, où les niveaux de stress et d’anxiété sont élevés. Cette technique ancestrale consiste à se concentrer sur l’instant présent et à prendre conscience de ses pensées, sans jugement. Elle permet ainsi d’atteindre un état mental apaisé et serein.



De nombreuses études ont démontré les effets bénéfiques de la méditation sur le bien-être physique et mental :



  • Réduction du stress : La méditation aide à réduire les niveaux d’hormones liées au stress telles que le cortisol ou l’adrénaline. Les personnes qui pratiquent régulièrement la méditation sont souvent moins sujettes aux symptômes physiques liés au stress tels que l’insomnie, la fatigue ou encore les maux de tête.
  • Amélioration du sommeil : La méditation favorise aussi un meilleur sommeil en diminuant le niveau d’anxiété avant le coucher et en améliorant la qualité globale du sommeil.
  • Diminution des symptômes dépressifs : Plusieurs études ont montré que la pratique régulière de la méditation pouvait aider à réduire les symptômes associés à divers troubles mentaux comme des épisodes dépressifs ou des troubles anxieux.
  • Augmentation de la concentration : La méditation permet aussi d’améliorer notre capacité à nous concentrer sur une tâche spécifique en réduisant les distractions mentales. Elle peut ainsi aider à augmenter notre productivité et notre efficacité au travail.
  • Renforcement du système immunitaire : Certaines études ont montré que la méditation pouvait contribuer à renforcer le système immunitaire, ce qui permettrait de mieux lutter contre les maladies infectieuses et inflammatoires.

Il est capital de souligner que ces bénéfices ne sont pas garantis pour tout le monde. La pratique régulière de la méditation demande un engagement personnel et une régularité dans sa pratique pour obtenir des résultats tangibles. Il est donc important de prendre en compte son propre fonctionnement avant d’entreprendre cette discipline spirituelle millénaire.



La méditation apparaît comme une réponse concrète aux problèmes quotidiens rencontrés par les individus modernes. Cette technique aide notamment à se recentrer sur soi-même et améliore l’estime personnelle. Elle rend possible un développement durable grâce auquel nous prenons conscience que chaque jour peut être synonyme d’évolution personnelle ! Vous vous sentez stressé(e) ? Fatigué(e) ? Déconnecté(e) ? La méditation est une solution accessible et efficace pour améliorer votre bien-être.

Bien que cette pratique ne soit pas une panacée, elle peut constituer un véritable tremplin vers le mieux-être personnel et professionnel.

vous pourriez aussi aimer