Qu’est-ce qu’un établissement non conventionné ?

40

Tous les centres de santé n’offrent pas les mêmes prestations de soins. Si vous devez faire un important acte de soins, il est impératif de vous renseigner pour savoir si votre établissement de soins est conventionné ou non. Cela vous évitera de devoir beaucoup dépenser après l’acte de soins.

Établissement non conventionné : de quoi parle-t-on ?

Pour faire simple, un établissement est dit non conventionné lorsqu’il n’a pas signé un accord avec une assurance maladie. Ainsi, les prestations qu’il offre sont entièrement à la charge du client. Toutefois, les frais pour les services offerts, sont pour la plupart du temps relativement réduits. Cela est fait dans le but de permettre aux patients de vite payer les frais de soins.

A lire en complément : Pourquoi devient-on soignant ?

L’adhérence à une convention d’assurance permet aux usagers des établissements hospitaliers de payer une partie des prestations qui leur sont offertes. En ce qui concerne l’autre partie des frais, elle est à la charge de la maison d’assurance. Tout compte fait, sans Assurance Maladie les frais à payer par le malade dans un établissement de soins privé sont plus importants.

Les modalités de fonctionnement d’un établissement conventionné peuvent varier d’un centre à un autre. Il y en a qui signent des accords ne prenant en compte que certaines prestations offertes aux usagers. Une telle chose est surtout observée quand il s’agit des assurances privées entre un établissement sanitaire et une maison d’assurance privée.

A découvrir également : Quelle différence entre médecin et infirmier ?

À l’opposée, l’adhérence à la convention nationale obligatoire de l’État implique la prise en compte de toutes les prestations offertes aux usagers.

Les caractéristiques d’un établissement non conventionné

Les établissements non conventionnés sont ceux n’ayant pas adhéré à la convention nationale conclue entre l’assurance maladie et les représentants de leur profession. Ainsi, ces établissements fixent eux-mêmes leur tarif de prestation. L’usager devra payer la totalité des frais pour bénéficier des services du centre de santé.

Pour chaque acte de soins, il y a un tarif bien défini qui est habituellement plus bas que celui de la convention. Les établissements non conventionnés se distinguent des centres conventionnés par plusieurs caractéristiques. D’abord, la charge de la totalité des frais de prestation revient à l’usager.

Aussi, on note la fréquentation en grand nombre par des personnes non assurées, surtout dans les pays ne disposant pas d’une assurance maladie obligatoire ou de sécurité sociale. Par ailleurs, ces particularités sont à l’antipode de celles des établissements conventionnés. Il vous sera dorénavant plus facile de distinguer les centres de santé en fonction de leur attribut.

Les inconvénients d’un établissement non conventionné

Il n’y a pas que de bénéfices à tirer en faisant les soins dans un centre de santé non conventionné. Même s’il y a peu de monde et que vous êtes rapidement pris en charge, il existe un certain nombre d’inconvénients à relever :

  • L’établissement non conventionné ne permet pas aux personnes disposant d’une assurance de jouir des avantages de leur cotisation ;
  • Implication de lourde dépense à l’usager ;
  • L’établissement non conditionné prône des inégalités sociales, car il offre des services aux personnes disposant de moyens suffisants pour payer les soins.

Il est à retenir tout simplement qu’avant d’aller dans un établissement non conventionné, il faut disposer des moyens financiers pour avoir des soins de haute qualité. Cela vous épargne des difficultés rencontrées dans les centres de santé privées.

vous pourriez aussi aimer