Quel est le prix d’une bonne mutuelle ?

7

Les mutuelles françaises sont des organisations à but non lucratif qui fonctionnent dans le pays depuis au moins 150 ans. Leur objectif principal est d’assurer la protection sociale par le biais d’une couverture santé complémentaire, également en termes de retraite, d’invalidité et d’autres formes de couverture. Découvrez quel est le prix d’une bonne mutuelle.

Comment fonctionne une mutuelle ?

 

A lire en complément : Comment un médecin généraliste est-il rémunéré ?

Si vous allez chez le médecin ou à l’hôpital en France, si vous passez une radiographie ou un autre type d’examen, vous devez normalement payer d’avance.

Le gouvernement français, si vous travaillez ou si vous êtes retraité, vous rembourse ensuite un pourcentage des frais via le système de la carte vitale, généralement dans un délai d’une semaine.

A voir aussi : Qu'est-ce que le CBD ?

En général, l’État couvre environ 70 % du total, bien que pour certaines maladies graves, le pourcentage de couverture par l’État soit plus élevé, voire complet.

La mutuelle couvre, en partie ou en totalité, le déficit ou la partie du coût non couverte par l’État.

En fait, une mutuelle est une couverture complémentaire et l’un des moyens les plus faciles d’obtenir une couverture maladie à 100 %, bien que le montant de la couverture dépende de la mutuelle que vous avez et du montant qui vous a été facturé.

Quel est le coût ?

Selon les résultats de 2016 de l’Indice des prix des assurances de personnes (IPAP), le coût annuel moyen d’une mutuelle varie de 350 € à plus de 1 200 €.

Les données du site de comparaison d’assurances françaises lecomparateurassurance.com ont révélé que pour les plus de 60 ans, la dépense annuelle moyenne est de 2 500 €, soit environ 212 € par mois.

Pour les familles dont les parents ont environ 35 ans et dont les deux enfants ont entre 7 et 3 ans, le forfait familial coûte environ 90 € par mois, soit 1083 € par an.

Pour un travailleur de 25 ans, en revanche, les dépenses mensuelles de mutuelle s’élèvent à environ 26 euros.

Il convient également de noter que les prix des mutuelles sont plus ou moins élevés selon les régions de France, ce qui a généralement une incidence d’environ 10 % sur le tarif.

Prestataires

Elle est fournie par les assureurs, qui sont collectivement connus sous le nom d’organismes de complémentaire de santé (OC).

Il peut s’agir de mutuelles à but non lucratif ou de compagnies d’assurance privées, mais il ne faut pas croire, d’après la nomenclature, que les premières sont nécessairement moins chères.

Il existe plusieurs centaines d’assureurs de ce type, mais beaucoup sont réservés à des groupes professionnels spécifiques ou à des régimes d’assurance collective d’entreprise. Certains ne desservent également qu’une zone géographique précise, qu’il s’agisse d’un département ou d’une région.

En ce qui concerne les assureurs privés, les principaux acteurs de l’assurance individuelle sont Covéa, Axa, Groupama, Swiss Life, Macif et Alliancz (et leurs filiales), tandis que les principales mutuelles sont MGEN, La Mutuelle Générale, Harmonie Mutualite et MNH.

Les mutuelles contrôlent environ 56 % du marché et les assureurs privés environ 27 %.

Le reste du marché est couvert par un certain nombre de nouveaux entrants, notamment les institutions de prévoyance et certaines banques – Crédit Mutuel, Crédit Agricole (Pacifica), Banque Postale et BNP Paribas.

Environ 60 % des personnes sont assurées par une mutuelle, 24 % par un fonds privé et 16 % par un régime d’employeur/employé.

 

vous pourriez aussi aimer